L’association Decolonize Berlin e.V.

L’association Decolonize Berlin e.V. s’engage pour un examen critique de l’histoire du colonialisme et du racisme et de leur persistance dans nos sociétés contemporaines, pour la reconnaissance des injustices résultant du colonialisme, et pour la décolonisation de la société dans son ensemble.

En 2019, l’association est née d’un rassemblement de groupes Afro-descendants, diasporiques, post-coloniaux et d’associations politiques de Berlin. Cette alliance d’associations est soutenue par l’engagement de plus de 100 personnes à ce jour.

Avec la création et l’organisation de matériel pédagogique, d’évènements et de collaborations entre acteurs culturels et politiques, Decolonize Berlin e.V. fait campagne pour une culture critique du travail de mémoire mémoire dans le but de vaincre le racisme et d’autres formes de discrimination.

Nous appelons la ville-État de Berlin et les différents quartiers à ancrer la décolonisation en tant que question transversale dans l’éducation, la science, la recherche, les affaires, l’urbanisme, la justice et la culture, et à promouvoir activement ce travail de décolonisation dans la ville.

Notre Structure

L’association Decolonize Berlin e.V. est composée d’associations et est soutenue par de nombreux militant.e.s individuel.le.s.

Lors de l’assemblée générale, le conseil d’administration est élu pour deux ans. À l’heure actuelle, le conseil d’administration est composé de quatre associations égales, chacune représentée par une personne:

  • Tahir Della (Initiative Schwarze Menschen in Deutschland, ISD)
  • Michael Küppers-Adebisi (AFROTAK TV cyberNomads)
  • Mnyaka Sururu Mboro (Berlin Postkolonial)
  • Sylvia Werther (Berliner Entwicklungspolitischer Ratschlag, BER)

Groupe de travail

Le travail de fond se déroule également dans des groupes de travail dans lesquels des individus ainsi que des associations échangent, développent et planifient des projets sur des sujets précis. Les groupes de travail sont ouverts à toute personne intéressée.

Ils soutiennent le travail de l’association de manière significative et coordonnent leurs activités avec le conseil d’administration. Chaque groupe de travail est représenté par un.e porte-parole.

Tous les troisièmes mercredis du mois, une réunion mensuelle ouverte à tous a lieu. Elle se déroule actuellement sous forme numérique.

Nos Membres

Seuls associations et groupements associatifs peuvent devenir membres à part entière de Decolonize Berlin e.V. et ainsi obtenir un droit de vote à l’assemblée générale. Nous nous considérons comme une association en expansion et invitons les associations intéressées et les initiatives auto-organisées à faire partie de notre association.

Activistes et personnes civiles peuvent soutenir le travail en tant que membres de soutien, mais ne jouissent pas de droit de vote à l’assemblée générale.

Coordination d’un travail de mémoire au niveau local concernant le passé colonial de Berlin

En août 2019, la Chambre des représentants de Berlin a décidé de développer un concept pour le travail de mémoire lié au passé colonial de la ville et de l’État  (DS 18/1788).

Pour cette raison, l’État de Berlin finance un centre de coordination appelé «Pour un travail conceptuel de mémoire du passé colonial de Berlin à l’échelle de la ville», qui est partie intégrante de Decolonize Berlin e.V.

Le bureau de coordination est responsable de la conception d’un processus participatif dont le but est de formuler des propositions concrètes pour intensifier l’examen du passé colonial allemand, ancrer le sujet dans la science et l’éducation et développer des formes de mémoire appropriées et dignes. En collaboration avec des représentants de la société civile, de la politique, de l’administration et des municipalités, des mesures concrètes seront élaborées d’ici fin 2021.

Le concept de décolonisation de Berlin comprend les domaines de la culture, de l’éducation, de l’économie, de la science et de la recherche, ainsi que le jumelage entre Berlin et Windhoek (Namibie). Un travail de recherche en sciences humaines, particulièrement concernant les archives historiques, fait partie intégrante du projet.

Lors de l’inauguration de l’association en janvier 2020, les parties prenantes de la société civile, de la politique et de l’administration définirent les domaines clés qui structurent les groupes de travail.

Le bureau de coordination existe depuis mai 2020. Ses membres, Anab Awale, Merel Fuchs et Adel Owuro, sont responsables de l’élaboration d’un processus participatif. Elles sont vos interlocutrices pour toute question concernant l’association.

Le projet est financé par le Département Sénatorial des Affaires Économiques, de l’Énergie et des Affaires de la ville-État de Berlin.